Fiche pratique Fonctionnement dans les cessions - Horseasy
15957
page-template-default,page,page-id-15957,page-child,parent-pageid-26,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-17.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

Fonctionnement dans les cessions

Focus : cheval ou cavalier / Niveau : débutant, intermédiaire ou avancé / Fondamental : avancer, s'équilibrer, diriger
Première visite ? Consultez notre petit disclaimer 😉

Les déplacements latéraux, la mobilisation des épaules et des hanches est un travail essentiel à l’assouplissement et la musculation du cheval, et qui améliore la mobilité du dos et du bassin.

 

Mais attention ! Le fonctionnement du cavalier doit être irréprochable pour ne pas gêner le cheval dans sa locomotion. Cette séance a pour objectif de concentrer les cavaliers sur leur équilibre assis dans les déplacements latéraux afin d’éviter les mouvements parasites.

 

Cette séance s’adresse à des cavaliers déjà sensibilisés à la mobilisation des hanches, des épaules, et des cessions à la jambe au pas et au trot.

DÉTENTE

La détente est d’abord générale, consacrée à l’échauffement musculaire du cheval aux trois allures, le cavalier va varier l’allure à volonté pour rendre les chevaux réactifs aux aides. Un cheval en avant et calme, c’est un cavalier plus à sa place !

 

Dans un deuxième temps, avant d’aborder le fonctionnement assis dans les déplacements latéraux, il faut vérifier si le cavalier s’équilibre déjà correctement sur une alternance de ligne droite et de courbes (et corriger dès lors !) dans le trot.

 

Comment faire ? 

S’assoir profondément dans sa selle, adapter l’allure, se relâcher. Pensez à souffler sur de longues expirations ! Installer les aides de l’incurvation (engagement du postérieur intérieur à l’action de la jambe intérieure, pli sur la rêne interieure, contrôle des épaules et de l’équilibre sur la prenne extérieure) sur les cercles, redresser en ligne droite.

 

A quoi dois-je faire attention ?

 

➡️ Cheval réactif aux aides / engagement du postérieur intérieur

 

➡️ Le regard (et donc le port de la tête)

 

➡️ Les épaules du cavalier à la même hauteur

 

➡️ Poids du corps réparti de façon égale sur les deux fesses

 

➡️ Bras souples, mains fixes

 

➡️ Bassin engagé, jambes relâchées et descendues (étrivières verticales, articulations souples)

💡Déchausser les étriers si nécessaire, alterner avec le fait de les remettre et de les enlever à nouveau jusqu’à obtenir plus de souplesse. 

💡 Plus le cheval sera cadencé et travaillera juste, plus il sera facile de s’assoir et d’agir efficacement: c’est le cercle vertueux !

EXERCICE 1 : variation cercle

Consignes

Réduire et augmenter la taille du cercle en restant symétrique dans son équilibre. A faire au pas pour intégrer l’exercice puis au trot pour travailler.

 

  1. On augmente la taille en cherchant à ce que le cheval pousse sur son postérieur intérieur : jambe intérieure active (qui cède au moment où le cheval engage son postérieure suffisament), les mains suivent la direction. Attention à ne pas laisser précipiter ! Plus la cadence sera lente, plus le cheval poussera.
  2. Réduire la taille du cercle en refermant toutes les aides extérieurs (jambe extérieur au centre, action de la rêne extérieure) Attention ! Si le cheval se couche, ré-engager à nouveau avec l’action de la jambe intérieure.

 

 

A quoi dois-je faire attention ?

 

➡️ Le cheval, par l’engagement du postérieur vient tendre son dos (contact perméable)

 

➡️ Bassin engagé et dans le sens du mouvement

 

➡️ Regard et buste du cavalier orientés

 

➡️ Coudes près du corps

 

➡️ Dos droit

💡 L’action de la jambe ne doit pas entrainer de dissymétrie chez le cavalier qui aurait tendance à se contracter et se tordre. 

EXERCICE 2 : mobilisation hanches et épaules

Consignes

L’exercice consiste à déplacer les épaules et les hanches successivement en conservant le tracé du cercle. Pour certains il sera nécessaire de faire d’abord l’exercice au pas pour décomposer et rappeler le mouvement, puis au trot pour travailler le fonctionnement du cavalier.

 

Comment faire ?

En cercle :

  1. Jambe intérieure isolée pour pousser les hanches en dehors du cercle et rêne extérieure régulatrice pour maintenir les épaules sur le tracé du cercle et conserver la régularité.
  2. Rêne extérieure soutenue, qui « pousse » les épaules vers l’intérieur du cercle et jambe intérieure au centre pour garder l’engagement du postérieur intérieur.

 

A quoi dois-je faire attention ?

 

Idem exercice 2 +

➡️ Membres sur trois pistes

 

➡️ Jambe isolée = reculée à partir de la hanche (articulation coxo-fémorale « ouverte »)

 

➡️ Buste orienté et dos droit

 

➡️ Indépendance des aides

💡L’important c’est de sentir, mettre l’accent sur la sensation du postérieur sous la masse et de l’équilibre sur l’épaule extérieure.

EXERCICE 3 : Fonctionnement du cavalier sur des cessions au trot

Consignes

L’exercice final consiste à se concentrer sur son équilibre assis en conservant une allure régulière au trot, sur des déplacements latéraux type cessions à la jambe.

Comment faire ?

  • Doubler sur la ligne du milieu ou du quart, quelques foulées bien droit puis cession à la jambe droite,
  • Regard vers la gauche (plot bleu sur le schéma),
  • Maintien du contact symétrique, rêne gauche régulatrice des épaules (vitesse et équilibre),
  • Jambe droite isolée ou au centre, en action discontinue.

 

Idem cession à la jambe gauche.

A quoi dois-je faire attention ?

 

Idem exercices précédant +

 

➡️ Contact perméable et symétrique (bras souples, mains perméables)

 

➡️ Bassin liant, dans le sens du mouvement

 

➡️ Poids du corps réparti sur les deux fesses, d’aplomb

 

➡️ Jambe isolée (se serre et desserre) à partir de la hanche

 

➡️ Dos droit

💡 Dans la cession, marquer le rythme du trot peut aider le cavalier à s’accorder avec sa monture !

Vous l’aurez compris, le maitre mot de cette séance est la coordination ! Si des contractures apparaissent, il est important de redescendre ses exigences, demander moins mais plus juste !