Cavaliers : 5 choses à faire pendant le confinement [2ème partie] - Horseasy, le blog des cavaliers & enseignants curieux
15713
post-template-default,single,single-post,postid-15713,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-17.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

Cavaliers : 5 choses à faire pendant le confinement [2ème partie]

Cavaliers : 5 choses à faire pendant le confinement [2ème partie]

Depuis le début de semaine, nous sommes nombreux, cavaliers et enseignants, à rester confinés chez nous et ne plus pouvoir nous rendre dans les  écuries où se trouvent nos chevaux et poneys.

Pour utiliser ce temps de manière productive, nous vous avons concocté une liste de 5 choses à faire. Dans la première partie, nous vous avons proposé plusieurs moyens gratuits pour continuer à faire de l’exercice et rester en forme, mais aussi pour continuer à s’instruire et progresser à cheval sans bouger de chez soi.

Dans cette deuxième partie, on vous livre 3 autres conseils pour occuper votre temps tout en préparant la reprise.

 

3.S’occuper de son matériel d’équitation

Vous aussi, vous stockez la moitié de votre matériel dans votre cave, votre coffre de voiture et votre salon ? On compatit ! Cette période de confinement est l’occasion de faire le point sur vos affaires et pourquoi pas faire un peu de rangement.

  • Faire un tri dans vos affaires d’équitation

Première étape : faites le tri ! Pour être efficace, on vous conseille une méthode simple (en théorie, à appliquer c’est parfois plus compliqué 🙃) :

1. Demandez-vous si vous vous êtes servi de cet objet dans l’année qui s’est écoulée

OUI => on garde

NON => on met de coté.

2. Ces affaires peuvent-elles encore être utilisées ?

OUI => on vend ou on donne

NON => on jette

OUI mais il faudrait les réparer/bricoler/raccommoder => proposez-les à donner, des personnes plus bricoleuses que vous sont susceptibles de les réparer et pouvoir les réutiliser

 

  • Revendre et donner son matériel d’équitation inutile

Pendant le confinement, le vide sellerie en ligne Preppysport reste ouvert. Les envois Mondial Relay sont stoppés, mais il est possible de réserver des affaires qui vont seront envoyées après la fin de la crise sanitaire. La plateforme propose également d’autres moyens de livraison qui fonctionnent encore pour le moment (DHL, Chronopost…).

Autre possibilité : donner les affaires d’équitation qui ne vous sont plus utiles. Pour cela, il existe de nombreux groupes de cavaliers sur les réseaux sociaux sur lesquels vous pouvez proposer votre matériel. L’application Geev est également un bon moyen de trouver facilement des personnes intéressées autour de chez vous (la plateforme étant gelée pendant le confinement, mettez vos affaires de coté et attendez la fin du confinement pour poster vos annonces).

 

  • Entretenir et réparer ses affaires d’équitation abîmées

Vous avez des filets abîmés ou des protections décousues ? Bonne nouvelle ! Vous allez avoir tout le temps de vous en occuper 😉

Prenez le temps de redonner un coup d’éclat à vos cuirs en suivant les consignes d’entretien. Vos boots, chaps et bottes seront ravies d’être nettoyées avant d’être remisées au placard pour les prochaines semaines. Si certaines coutures sont décousues, mettez-les de côté dans un sac que vous donnerez à votre cordonnier une fois le confinement terminé.

Pour les affaires d’équitation à recoudre, telles qu’une couverture ou un pantalon, sortez votre plus belle aiguille ! Si vous êtes novice, il existe de nombreux tutoriels sur Internet. Rassurez-vous, ce n’est pas sorcier et l’objectif est avant tout de réparer, tant pis si votre premier essai n’est pas très esthétique.

 

4.Prendre du temps pour soi tout en pensant à son cheval

  • Imprimer un album photo de votre cheval & vous

Que l’on soit cavalier de compétition ou de loisirs, propriétaire ou cavalier de club, avouons-le : nos maisons sont remplies des photos de nos chevaux. Le confinement, c’est le moment de classer, trier et ranger enfin les centaines de photos qui se trouvent au choix dans votre boite secrète, sur votre téléphone, votre ordinateur, votre appareil photo, et même ceux de vos ami.e.s/parent.e.s/conjoint.e.s.

Une fois le tri fait, pourquoi ne pas effectuer une sélection de vos photos préférées avec votre cheval et préparer un album papier ou en ligne ? Choisir les photos et les recadrer prend du temps lorsqu’on créé un album photo en ligne : ça tombe bien, vous avez tout le vôtre ! Certains sites proposent de le faire pour vous, il ne vous restera plus qu’à valider votre commande.

En temps de confinement, quoi de plus sympa que de penser à son cheval en admirant un bel album photo regroupant vos meilleurs souvenirs avec lui ?

 

  • Tester les friandises maison

Soyons honnêtes : les retrouvailles post-confinement risquent fort de rimer avec une grosse envie de gâter de nos poilus. Pourquoi ne pas préparer une petite surprise pour vos retrouvailles ? Outre les quelques kilos de carottes et de pommes que vous allez vouloir lui ramener, on vous invite à créer des friandises maison ! Elles vous serviront aussi bien pour du renforcement positif pendant le travail que comme une petite gourmandise à distribuer pour le plaisir (et vous pourrez même en manger aussi!).

Vous pouvez trouver une recette facile, zéro déchet et gourmande sur le blog de Wild Wild Waste ici, mais il existe beaucoup d’autres astuces sur Internet. Prenez le temps de tester la recette et l’ajuster afin d’être fin prêt.e à en cuisiner dès l’annonce de la fin du confinement !

 

5. Prendre du recul et planifier la reprise post-confinement

On ne va pas se mentir, si le confinement se prolonge, la séparation avec nos chevaux va nous paraître excessivement longue. Pourquoi ne pas en profiter pour faire le point sur vos envies, vos objectifs, vos blocages et axes de travail, afin de planifier la reprise avec un œil frais et une motivation renouvelée ?

Faire sa bucket list équestre

Le principe de la bucket list est d’écrire noir sur blanc (ou sur votre ordinateur ou smartphone, chacun ses préférences) l’ensemble des choses que l’on souhaite faire dans un domaine particulier de sa vie. Ici, l’idée est de dresser la liste de tous vos rêves en relation avec votre cheval, l’équitation, votre métier avec les chevaux… Une activité à faire avec votre cheval ? Un stage avec un pro ? un objectif de compétition ?

Par exemple, dans ma bucket list se trouvent :

  • réaliser un stage de podologie équine libre
  • galoper sans filet sur la plage
  • avoir mon cheval chez moi
  • faire un TREC

L’objectif est de vous motiver à réaliser vos rêves chaque année en revenant régulièrement à cette liste. Vous pourrez bien sûr la mettre à jour au fur et à mesure.

Attention ! Certains rêves sont plus ou moins difficiles à réaliser. Pour ne pas vous décourager, je vous invite à les prioriser du plus faisable au plus compliqué, avec une échéance dans le temps. Le TREC est par exemple un de mes objectifs pour cette année, tandis que galoper sans filet sur la plage prendra légèrement plus de temps 😁

 

Établir un programme de reprise à cheval post-confinement

Après les retrouvailles émouvantes avec nos chevaux, nous devrons reprendre progressivement l’entrainement. Ceux dont les chevaux auront pu travailler pourront continuer sans problème, tandis que les chevaux ayant séjourné au pré et/ou ayant été moins travaillés devront reprendre petit à petit.

Ayez en tête que la reprise devra être progressive en terme de durée et de difficulté du travail afin que votre cheval retrouve sa forme pré-confinement (qui était bien souvent celle précédant la reprise des concours).

Pour vous inspirer et vous donner plein de nouvelles idées d’exercices et séances, on vous conseille :

Réfléchir à votre programme de travail post-confinement est un bon moyen de rester motivé.e.s !

 

Vous voilà parés pour passer un peu mieux le temps pendant les quelques semaines à venir ! Si cette période est compliquée, nous pensons toutefois qu’elle peut être l’occasion de prendre le temps de faire toutes ces petites choses que nous, cavaliers, propriétaires et enseignants, remettons toujours au lendemain. Mais aussi et surtout pour continuer cultiver notre passion jusqu’à la reprise ! 💪