Comment intégrer le travail à pied dans sa pédagogie - Horseasy
16333
post-template-default,single,single-post,postid-16333,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-17.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,disabled_footer_bottom,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.5.5,vc_responsive

Comment intégrer le travail à pied dans sa pédagogie

Comment intégrer le travail à pied dans sa pédagogie

Chez Horseasy, on est convaincues que l’équitation ne se résume pas à monter sur le cheval. Le travail à pied permet de prendre contact avec le cheval, développer la confiance mutuelle, travailler la connexion et préparer le travail monté.

Faire plus de travail à pied ok, mais par où on commence ?

Concrètement, on « fait » du travail à pied à partir du moment où on marche aux côtés du cheval jusqu’au montoir, même avant ça lorsqu’on lui demande de se pousser dans le box ou sur l’aire de pansage pour passer à côté de lui. Professionnel du monde du cheval, si beaucoup de choses nous semble naturel et logique, il n’en est pas de même pour nos petits cavaliers qui viennent parfois juste une heure dans la semaine. Voici quelques idées pour l’intégrer dans sa pédagogie.

 

Idées de séances déclinées pour intégrer le travail à pied…

Décliner le thème de la séance monté, à pied !

  • Pour les plus grands, c’est l’occasion de parler un peu plus biomécanique, et de changer son poste d’observation. Décomposer les mouvements, parler d’apprentissage chez le jeune cheval, et apprendre à observer.

Exemple : une séance sur le pli ? Demander des flexions latérales à pied avant de démarrer. Une séance sur l’incurvation et l’épaule en dedans ? Prenez quelques minutes pour expliquer le travail à l’épaule, demander quelques foulées d’EED.

 

  • Pour les plus petits, les jeux sont très souvent déclinables à pied. C’est l’occasion de leur apprendre à mieux manipuler leur poney et se positionner en toute sécurité.

Exemple : le jeu 123 soleil se fait très facilement à pied pour travailler le mener, les arrêts. Puis à cheval, il permet d’axer sur le fondamental avancer. Les parcours sont aussi souvent adaptables et l’occasion de faire une fois monté, une fois à pied. Essayez, les petits cavaliers se prennent très facilement au jeu !

via GIPHY

 

Organiser votre séance sous formes de défis à réaliser.

Prévoyez des petits papiers sur lesquels vous aurez noté une consigne (en rapport avec le niveau concerné). Préparer des dispositifs au sol. Faites autant de défis montés que à pied ! Les cavaliers doivent tous piocher un papier, réaliser le défi en autonomie pour remporter un point, et réaliser le plus de défis possibles.

Exemple :  pour un niveau galop 3, les consignes pourraient être « réaliser un huit de chiffre en trottant sur le bon bipède diagonal » « faire reculer son cheval à pied, dans un couloir de barre » « à pied, déplacer les hanches en conservant les antérieurs dans le cerceau » « à pied, réaliser le slalom au pas » « effectuer le slalom au trot assis » etc… à vous de jouer !

intégrer le travail à pied à travers d’autres disciplines !

Utiliser le TREC

Le Trec est une discipline dont les difficultés se franchissent à pied comme monté. Utiliser cette discipline comme support de cours permet de varier dans la même séance entre le fait d’être à cheval et au sol. C’est une discipline ludique et complète que les cavaliers prendront plaisir à pratiquer, et si certains sont un peu frileux pour le « travail à pied » de peur de ne pas passer beaucoup de temps en selle, la pratique du TREC peut les amadouer !

Retrouvez ici des fichiers de la FFE pour chaque embuche

Source FFE

S’inspirer des exercices d’Equifeel

Discipline de plus en plus pratiquée mais encore méconnue, l’equifeel permet de se donner des objectifs concernant le travail à pied. Qui dit objectif dit… motivation ! Il y en a pour tous les goûts, et ces nombreux dispositifs permettent de sortir de la routine.

Les dispositifs détaillés proposés par la FFE

Exemple de dispositif equifeel. Source FFE

 

Utiliser le travail a pied pour les examens

Se baser sur le programme des galops

Et oui ! Si vous regardez en détail le programme des galops, vous verrez que l’encart « pratique équestre à pied » demande un peu de pratique… Un bon argument pour nos chères têtes blondes parfois réfractaires au travail à pied, mais souvent assez motivées par le passage d’examen ! Sans parler d’y consacrer des séances entières, ça peut faire l’objet de plusieurs débuts de séances dans l’année.

Programme détaillé des galops

Jeter un oeil au programme des savoirs

Avez-vous déjà entendu parler des savoirs éthologiques ? Sur le même système que le passage des galops, ces diplômes permettent de s’appuyer sur une progression logique et détaillée. Les savoirs 1,2 et 4 se réalisent à pied, leur programme peut donc être une bonne base de travail !

Tout savoir sur les savoirs !

 

Et vous, comment pratiquez-vous le travail à pied avec vos chevaux ?